La La Land

Comédie musicale américaine écrite et réalisée par Damien Chazelle (2016)

Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent… Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?

Joli film mélancolique sur la désillusion, les amours finissantes et Hollywood.

Publicités

Ave César !

Comédie de Joel et Ethan Coen (2016) – Titre original : Hail, Caesar!

Dans le Hollywood des années 50, Eddie Mannix est Fixer chez Capitole, un des plus célèbres studio de cinéma américain de l’époque. Il est chargé de régler tous les problèmes inhérents à chacun de leurs films. Un travail qui ne connaît ni les horaires, ni la routine…

Maîtrisant une fois encore le loufoque et le décalé à la perfection, les frères Coen réussissent ici l’exploit de faire de ce film à la fois une satire et un hommage au cinéma hollywoodien. Servi par un casting de stars (Georges Clooney, Ralph Fiennes, Scarlett Johansson, Tilda Swinton, Channing Tatum et Jonah Hill), le kitsch d’Ave César est toujours jubilatoire.

L’Ange Bleu

Comédie musicale allemande de Josef von Sternberg (1930) – Titre original : Der Blaue Engel

Dans l’Allemagne provinciale des années 20, un vieux professeur de lycée, qui règne sur ses élèves en despote, se retrouve un jour dans un cabaret mal famé, L’ange bleu. Sa rencontre avec la chanteuse vedette, Lola Lola, bouleverse son existence routinière, et l’entraîne dans un tourbillon passionnel et destructeur…

Ce film marque la première collaboration artistique entre le réalisateur et l’actrice américaine d’origine allemande Marlene Dietrich. Ensemble, ils feront six autres films entre 1930 et 1935.

A noter : L’Ange bleu est le premier film parlant tourné en Allemagne

ange-bleu

South Park : bigger, longer, uncut


Film d’animation de Trey Parker, sorti en 1999.

Quatre garnements ont réussi a assister a la projection d’un film canadien de Terance et Phillip interdit au moins de dix-huit ans. Tétanisés de bonheur et transportes au septième ciel, Stan, Kyle, Kenny et Cartman n’ont plus qu’une idée : transmettre leur savoir a leurs copines et copains verts d’envie. Bientôt les enseignants sont impuissants face a l’anarchie qui s’installe. Alertées, les mères s’unissent pour que leurs rejetons se calment mais par leurs méthodes expéditives provoquent la guerre entre le gouvernement canadien et la Maison-Blanche.

Dérivée de la série télévisée éponyme et écrite par ses deux créateurs, Trey Parker et Matt Stone, elle parodie de nombreux films de Disney, tels que La Belle et la Bête, ainsi que la comédie musicale française Les Misérables, et caricature de nombreuses personnalités mondiales telles que Bill Gates et Saddam Hussein. La bande originale du film, composée de 12 chansons, est signée Trey Parker et Marc Shaiman. La chanson Blame Canada fut nommée aux Oscars du cinéma en 2000.

south-park

 

Blues Brothers 2000

Comédie musicale américaine de John Landis (1997)

Dix-huit ans plus tard, Elwood Blues sort de prison, quelque peu deprimé. Jake est mort, l’orchestre s’est dispersé aux quatre vents et l’orphelinat ou il avait grandi a été rasé. Dans sa détresse, il se tourne vers son ancien professeur, l’énergique soeur Mary Stigmata, qui se risque à lui confier temporairement la garde d’un petit orphelin de dix ans au tempérament rebelle qui se nomme Buster. Les voies du Seigneur sont impénétrables et Elwood, flanqué du petit garçon, décide de rassembler les membres épars de l’orchestre.

blues-brothers-2000

Evita

Comédie musicale américaine de Alan Parker (1996)

1952. Eva Peron meurt prématurément d’un cancer alors qu’elle allait accéder à la vice-présidence de son pays. L’Argentine pleure cette paysanne dont l’ascension fulgurante et le combat pour la défense des pauvres ont modifié le cours de son histoire. Ce film opéra évoque la vie de cette femme qui connut selon Alan Parker « une destinée personnelle incroyablement originale et une histoire politique extraordinairement forte ».

evita