Pentagon Papers = The Post

Film historique américain réalisé par Steven Spielberg, sorti en 2017, avec Meryl Streep et Tom Hanks

Première femme directrice de la publication d’un grand journal américain, le Washington Post, Katharine Graham s’associe à son rédacteur en chef Ben Bradlee pour dévoiler un scandale d’État monumental et combler son retard par rapport au New York Times qui mène ses propres investigations. Ces révélations concernent les manœuvres de quatre présidents américains, sur une trentaine d’années, destinées à étouffer des affaires très sensibles… Au péril de leur carrière et de leur liberté, Katharine et Ben vont devoir surmonter tout ce qui les sépare pour révéler au grand jour des secrets longtemps enfouis.

Le film est inspiré de faits authentiques : les Pentagon Papers, l’un des premiers scoops de l’histoire du journalisme américain au début des années 1970. Cette expression désigne notamment le document United States-Vietnam Relations, 1945-1967: A Study Prepared by the Department of Defense (« Relations entre les États-Unis et le Viêt Nam, 1945-1967 : une étude préparée par le département de la Défense »), soit plus de 7 000 pages top secret qui dévoilent l’implication politique et militaire des États-Unis dans la guerre du Viêt Nam de 1955 à 1975.

The Handmaid’s Tale = La Servante Ecarlate

Série télévisée américaine créée par Bruce Miller, diffusée depuis 2017, avec Elisabeth Moss. La saison 1 est adaptée du livre éponyme de Margaret Atwood. 

Dans un avenir proche, la combinaison de pollutions environnementales et de maladies sexuellement transmissibles a entraîné une baisse dramatique de la fécondité qui a pour conséquence un taux de natalité extrêmement bas. Les « Fils de Jacob », une secte politico-religieuse protestante de type restaurationniste et aux accents fondamentalistes, en a profité pour prendre le pouvoir, détruisant la Maison-Blanche, la Cour suprême et le Congrès lors d’un coup d’État.

Dans cette version dystopique et totalitaire des États-Unis, la République de Gilead, les dissidents, les homosexuels et les prêtres catholiques sont condamnés à mort par pendaison. Les relations hommes/femmes obéissent dorénavant à des règles très strictes. Alors que les hommes occupent toutes les positions du pouvoir, les femmes ont été démises de leur statut de citoyennes à part entière. Elles ne peuvent ni travailler, ni posséder d’argent, ni être propriétaires, ni lire. Elles sont catégorisées et hiérarchisées selon leur fonction :

  • les Épouses (habillées en bleu/vert) sont les femmes des dirigeants, les Commandants, elles ne travaillent pas, dirigent les Marthas pour tenir la maison, font de la couture ou de la broderie et se rendent visite les unes aux autres.
  • les Tantes (en brun) surveillent de façon rigide les Servantes,
  • les Servantes (en rouge pourpre) sont uniquement dédiées à la reproduction. Les Servantes sont affectées au sein de familles dirigeantes, jusqu’à ce qu’elles mettent au monde les enfants tant désirés. Leur unique autre activité est de faire quotidiennement les courses pour les Marthas, par groupe de deux. Elles ont une vie confortable par rapport aux Econofemmes et aux Marthas mais sont très étroitement surveillées.
  • les Éconofemmes sont les femmes d’hommes de la classe moyenne, elles travaillent beaucoup dans les blanchisseries
  • les Marthas (en gris) s’occupent de la maisonnée des Commandants et de leur épouse et servent aussi les Servantes.
  • les Jézabel sont uniquement vouées à la prostitution.

La série suit le parcours de June Osborne, une femme devenue Servante sous le nom temporaire de Defred (car au service du commandant Fred Waterford) puis de Dejoseph.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Saisons 1 & 2 disponibles à :

  • BU Santé
  • Beaulieu

Saison 3 disponible à Beaulieu

Moi, Tonya

Film biographique américain réalisé par Craig Gillespie, sorti en 2017

Le parcours de la sportive controversée Tonya Harding, championne de patinage artistique dans les années 80-90, première femme à réussir un triple axel dans une compétition majeure, mais surtout connue aujourd’hui pour sa célèbre rivalité avec la patineuse Nancy Kerrigan aux JO de 1994 et sa tentative avec son mari de nuire à sa rivale.

Loin de ne s’attarder que sur cette agression qui a eu des répercussions internationales en montrant les coulisses des compétitions sportives, le réalisateur australien Craig Gillespie préfère dépeindre la vie de Tonya Harding de ses 4 à 44 ans. Ce n’est pas seulement l’incroyable parcours sportif de la patineuse qui est montré – elle est notamment la première à avoir exécuté à la perfection un triple axel lors des championnats des États-Unis de 1991 – mais son parcours personnel également.

Lady Bird

Comédie dramatique écrite et réalisée par Greta Gerwig, sortie en 2017 aux États-Unis, avec Saoirse Ronan et Timothée Chalamet

Christine, `Lady Bird’ McPherson se bat désespérément pour ne pas ressembler à sa mère, aimante mais butée et au fort caractère, qui travaille sans relâche en tant qu’infirmière pour garder sa famille à flot après que le père de Lady Bird ait perdu son emploi.

Ce récit d’apprentissage est si habité, si bien ancré dans son contexte, son milieu, son époque, qu’il dépasse le simple portrait féminin pour devenir un grand et beau film choral.

Le Musée des merveilles = Wonderstruck

Film dramatique américain réalisé par Todd Haynes, sorti en 2017

Sur deux époques distinctes, les parcours de Ben et Rose. Ces deux enfants souhaitent secrètement que leur vie soit différente ; Ben rêve du père qu’il n’a jamais connu, tandis que Rose, isolée par sa surdité, se passionne pour la carrière d’une mystérieuse actrice. Lorsque Ben découvre dans les affaires de sa mère l’indice qui pourrait le conduire à son père et que Rose apprend que son idole sera bientôt sur scène, les deux enfants se lancent dans une quête à la symétrie fascinante qui va les mener à New York.

Avec ce film, Todd Haynes nous parle de ce moment si précieux de l’enfance où tout nous paraît possible et merveilleux ; où les sentiments d’abandon et d’amitié sont si universels qu’ils traversent le temps et l’espace pour nous toucher en plein cœur.
Le film multiplie ainsi les déclarations d’amour. Au septième art, tout d’abord, avec cet hommage au cinéma muet qui donne envie d’encadrer l’écran tellement les images sont belles, à New York aussi, son architecture unique et gigantesque, ses atmosphères si particulières et changeantes d’une avenue à l’autre. Enfin aux grands musées nationaux, qui nous paraissent si désuets aujourd’hui, mais qui ont profondément marqué des générations et des générations de jeunes Américains.

Phantom Thread

Film dramatique britannico-américain écrit et réalisé par Paul Thomas Anderson, sorti en 2017, avec Daniel Day-Lewis et Vicky Krieps

Dans le monde de la mode du Londres des années 1950, le couturier Reynolds Woodcock, proche de sa sœur Cyril, est engagé pour dessiner les vêtements des gens de la haute société, tel que les stars de cinéma, les héritières ou les mondains, et de la famille royale. Un jour, il rencontre Alma, une jeune femme qui devient sa maîtresse et surtout sa muse.

Déjà nommé six fois à la cérémonie des Oscars 2018, en meilleur acteur et meilleur réalisateur notamment, le long-métrage se penche sur un sujet rare : celui de la haute couture. Pour l’occasion, il retrouve l’immense acteur Daniel Day-Lewis, lui-même détenteur du nombre record de trois oscars du meilleur acteur et l’un des comédiens les plus récompensés de l’histoire du cinéma, qu’il n’avait pas dirigé depuis 2007 et le chef d’oeuvre There Will Be Blood. Il s’agit du dernier rôle de la carrière de l’acteur irlandais.
Le film recevra l’Oscar de la meilleure création de costumes.

Le Grand Jeu = Molly’s Game

Film américain écrit et réalisé par Aaron Sorkin, sorti en 2017, avec Jessica Chastaing et Idris Elba

La prodigieuse histoire vraie d’une jeune femme surdouée devenue la reine d’un gigantesque empire du jeu clandestin à Hollywood ! Quand la jeune Molly Bloom débarque à Los Angeles, elle épaule son patron qui réunit des joueurs de poker autour de parties clandestines. Virée sans ménagement, elle décide de monter son propre cercle et très vite, les stars hollywoodiennes, les millionnaires et les grands sportifs accourent. Le succès est immédiat et vertigineux. Molly Bloom se retrouve acculée par les agents du FBI, menacée par la mafia russe décidée à faire main basse sur son activité et harcelée par des célébrités inquiètes.

Il s’inspire de la vie de Molly Bloom, également auteure du livre duquel est adapté le long-métrage.