Moi, Tonya

Film biographique américain réalisé par Craig Gillespie, sorti en 2017

Le parcours de la sportive controversée Tonya Harding, championne de patinage artistique dans les années 80-90, première femme à réussir un triple axel dans une compétition majeure, mais surtout connue aujourd’hui pour sa célèbre rivalité avec la patineuse Nancy Kerrigan aux JO de 1994 et sa tentative avec son mari de nuire à sa rivale.

Loin de ne s’attarder que sur cette agression qui a eu des répercussions internationales en montrant les coulisses des compétitions sportives, le réalisateur australien Craig Gillespie préfère dépeindre la vie de Tonya Harding de ses 4 à 44 ans. Ce n’est pas seulement l’incroyable parcours sportif de la patineuse qui est montré – elle est notamment la première à avoir exécuté à la perfection un triple axel lors des championnats des États-Unis de 1991 – mais son parcours personnel également.

Le Grand Jeu = Molly’s Game

Film américain écrit et réalisé par Aaron Sorkin, sorti en 2017, avec Jessica Chastaing et Idris Elba

La prodigieuse histoire vraie d’une jeune femme surdouée devenue la reine d’un gigantesque empire du jeu clandestin à Hollywood ! Quand la jeune Molly Bloom débarque à Los Angeles, elle épaule son patron qui réunit des joueurs de poker autour de parties clandestines. Virée sans ménagement, elle décide de monter son propre cercle et très vite, les stars hollywoodiennes, les millionnaires et les grands sportifs accourent. Le succès est immédiat et vertigineux. Molly Bloom se retrouve acculée par les agents du FBI, menacée par la mafia russe décidée à faire main basse sur son activité et harcelée par des célébrités inquiètes.

Il s’inspire de la vie de Molly Bloom, également auteure du livre duquel est adapté le long-métrage.

 

Douleur et Gloire = Dolor y Gloria

Film espagnol écrit et réalisé par Pedro Almodóvar, sorti en 2019. Il est notamment interprété par Antonio Banderas et Penelope Cruz

Sous les traits d’Antonio Banderas, alias Salvador Mallo, Almodóvar raconte son enfance pauvre dans la province de Valence (où les livres l’ont sauvé), sa découverte du cinéma, sa découverte aussi du désir homosexuel, son arrivée à Madrid, son addiction à l’héroïne, ses innombrables maladies, ses dépressions et ses doutes de cinéaste qui a des rapports très compliqués avec ses comédiens.

Antonio Banderas a remporté le Prix d’Interprétation Masculine au Festival de Cannes 2019 pour ce rôle.

Don’t Worry, He Won’t Get Far On Foot

Film dramatique biographique américain écrit et réalisé par Gus Van Sant, sorti en 2018, avec Joachim Phoenix et Rooney Mara

Même après avoir failli mourir dans un accident de la route lors d’une nuit de beuverie avec son ami Dexter, John Callahan n’a pas la moindre intention d’arrêter de boire. Il finit pourtant par suivre une cure de désintoxication, soutenu par sa compagne et un mentor charismatique, et se découvre alors un don inattendu. Il crée des dessins à l’humour noir, satirique et insolent, qui lui vaudront un succès international dès leur publication dans la presse.

Il s’agit de l’autobiographie de John Callahan, dessinateur humoristique qui se distinguait par un sens de l’humour dépourvu de toute bienséance et par la paralysie de ses quatre membres, qui lui laissait à peine la liberté de croquer ses petits personnages – parmi lesquels le paralytique dont ses poursuivants disent, après avoir retrouvé sa chaise roulante dans le désert, « Ne vous inquiétez pas, il n’ira pas loin à pied » (en anglais, « Don’t Worry, He Won’t Get Far on Foot »).

Bohemian Rhapsody

Film biographique britannico-américain coproduit et réalisé par Bryan Singer, sorti en 2018

Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les ‘outsiders’, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique.

The Crown

Série télévisée américano-britannique créée par Peter Morgan , produite par Stephen Daldry et diffusée depuis le 4 novembre 2016 sur Netflix

The Crown présente la vie de la reine du Royaume-Uni Élisabeth II, de son mariage en 1947 jusqu’à nos jours. Six saisons sont prévues à terme ; chacune couvrant une décennie du règne de la souveraine britannique.

La première saison présente le mariage de la princesse Élisabeth et de Philip Mountbatten, son accession au trône, ses premières années en tant que reine et ses relations avec le protocole et le monde politique. La saison met en scène les premières années du règne d’une souveraine tiraillée entre conservatisme et modernité. Une luxueuse reconstitution qui, sans éluder les enjeux politiques de la Grande-Bretagne de l’après-guerre, leur préfère les tensions intimes au sein de la famille royale.

La deuxième saison traite des relations du couple royal, de l’histoire personnelle et du passé difficile du duc d’Édimbourg, ainsi que de l’éducation du prince Charles. Les frasques de la princesse Margaret et son mariage avec Antony Armstrong-Jones sont également abordées.

Saisons 1 & 2 disponibles au Centre de Ressources de Beaulieu, à la BU Centre et à la BU Santé

Nowhere boy

Film britannique réalisé par Sam Taylor-Wood, sorti en 2009.

John Lennon a grandi dans une famille pleine de secrets. Elevé par sa tante Mimi, il retrouve à l’adolescence sa mère, Julia. Arrivé en âge de comprendre le mystère qui a déchiré ces deux sœurs, John veut réconcilier sa famille. Une paix fragile s’installe, aussitôt ruinée par une tragédie. Mais sa mère a légué à John un don précieux : la musique. Le jeune homme tourmenté trouve enfin sa voie.

Biopic qui se concentre sur la jeunesse de John Lennon à Liverpool.